12 mai 2017

FAMINE...MISERE...HIER OU AUJOURD'HUI?

Soufiane MARSNI, après avoir publié deux recueils de nouvelles en 2003 et 2009, signe son premier roman “LA GRANDE FAMINE” publié en ce début 2017 chez les éditions MARSAM. D’emblée, l’auteur plante le décor de son roman par cette la première phrase : “La grande famine qui frappa le Maroc dans les années quarante provoqua une émigration massive vers les villes“. Cette période de l’histoire de notre pays est assez mal connue de nos concitoyens, les plus âgés préférant l’oublier, les plus jeunes l’ignorant... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2017

CHANGER ? On veut bien mais ....

Quand j’ai vu ce petit livre je n’ai pas hésité un instant : je me suis dit qu’il valait surement la peine d’être lu! Et pour cause ! Un titre attirant ! #CHANGER – Debout le Maroc des justes. Un hashtag, le Maroc et les “justes” ! J’avais hâte de découvrir de quels justes il s’agissait? Un auteur, Anouar ZYNE, présenté comme un véritable homme-orchestre : homme politique, iplomé de Sciences-Po Stasbourg, entrepreneur communicant, consultant, enseignant, chroniqueur. Et aussi ancien secrétaire général de la jeunesse d’un... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2017

UN BANQUIER DEVENU PEINTRE ET ROMANCIER

Mon ami Mohamed Rhoulami ne m’en voudra pas de parler de lui en public….Il est devenu un personnage public!Banquier discret et efficace, compétent et et serviable, il s’est découvert, une fois à la retraite, des dons et même un talent certain pour le dessin et la peinture. Le voilà donc peintre confirmé! Cela ne lui a pas suffi : il s’est lancé dans l’écriture! Il vient tout récemment de publier chez The Print Shop un roman intitulé “IDYLLES – destins croisés”. Il s’agit d’un roman très marocain, où il est question de l’éternel... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 09:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 avril 2017

Une histoire de la capitale du Maroc rcontée par Rabat elle-même

Il fallait une sacrée imagination pour trouver l’astuce consistant à raconter l’histoire millénaire de la ville de Rabat en utilisant le style direct et la première personne su singulier, le narrateur de cette “histoire” étant la ville de Rabat elle-même. Xavier COUPLET, architecte, urbaniste et économiste, a osé le pari dans son petit ouvrage intitulé “RABAT – Comment je suis devenue capitale” paru en 2011 chez les éditions MARSAM. En une bonne centaine de pages, rédigées dans un style très fluide, l’auteur... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2017

LECTURES CROISÉES .....SANS AUCUN INTÉRÊT !

Ces dernirs jours, je suis revenu à ma vraie passion : la lecture et surtout le découverte de nouveaux livres que je ne connais pas, dont je n’ai pas entendu parler auparavant. Ces découvertes de l’inconnu me permettent de porter des jugements personnels sur ce que je lis, sans aucune influence extérieure. J’ai donc choisi de découvrir trois romans d’auteurs marocains à la notoriété plus au moins établie rt publiés chez les Editions MARSAM Le premier ‘LE TAPIS ROUGE” est signé par Mohamed OUISSADEN et date de 2013. ... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2017

UNA NOVELA AFRICANA ESCRITA EN CASTELLANO (Un roman africain écrit en espagnol)

N.B. : Ce billet est le premier que j’écris en espagnol. Cela fait des années que je n’ai pas rédigé dans cette langue, mais j’ai relevé le défi que m’a lancé un proche quand il a su que j’allais évoquer le livre objet de ce billet. J’attends donc beaucoup d’indulgence de sa part bien sûr et de celle mes lecteurs hispanophones, d’autant que je ne dispose pas d’un clavier espagnol). J’ai traduit mon texte en français pour mes lecteurs habituels. Debo admitir con humildad que, ecepto “Platero y yo” de Juan Ramon Jimenez, no he jamas... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2017

Abderrahman MEDJDOUB, le sage qui a survécu à l'histoire.

Voilà un livre que chacun de nous devrait avoir sous la main. On peut l’ouvrir à n’importe quelle page et en tirer profit ou du moins y prendre un plaisir lût-il fugace! En effet, il ne faut pas laisser l’occasion lire dans le texte en arabe l’oeuvre du poète maghrébin Abderrahman MEJDOUB, qui consiste totalement en des quatrains, réunis, classés, traduits et commentés pat J. SCELLES-MILLIE et Boukhari KHELIFA, dans un ouvrage intitulé “LES QUATRAINS DE MEJDOUB LE SARCASTIQUE – poète maghrébin du XVI+ siècle“, paru d’abord en... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2017

LECTURES DE CETTE FIN DE SEMAINE

Je suis plongé dans un roman écrit en espagnol par une auteur de la Guinée Equatoriale dont je vous rendrais compte bientôt ! La lecture est ardue, l’espagnol n’étant pas – tant s’en faut – une langue écrite aisée mais le roman est intéressant et je le finirai bientôt! Pour me délasser de cet exercice assez inhabituel , j’ai feuilleté un vieux livre qui traînait sur mes étagères depuis des années : “QUE PERSONNE NE RIGOLE ! ” de Mohamed LAROUSSI, paru en 2005 chez les éditions Publiday-Multidia.   ... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2017

Tayeb SADDIKI : l'homme-théâtre.

Je ne pense qu’il y ait une personne de ma génération, celle qui a ouvert le yeux de jeune dans les années 60, qui ne connaisse pas Tayeb SADDIKI. Nous avons tous eu l’occasion de voir une de ses pièces, soit sur une scène pour les plus chanceux, soit à la télévision pour la majorité d’entre nous. Des titres comme AL HARRAZ ou AL MAJDOUB sont ancrés dans la mémoire collective marocaine, comme MAQAMAT BADIE AZZANAME AL HAMADANI. Beaucoup d’entre nous fredonnent encore les airs chantés dans telle ou telle pièce, ou se souviennent des... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2017

125 pages de malheur, de peine, de tragédies.....

Yahia BELLASKRI est algérien! Exilé en France comme des dizaines, des centaines de milliers de ses concitoyens/nes, que la décennie de guerre civile a forcé à l’exil. Dans “SI TU CHERCHES LA PLUIE, ELLE VIENT D’EN HAUT” publié en 2010 chez les éditions “Vents d’ailleurs“, il revient sur cette effroyable période dot l’Algérie porte encore les stigmates. Ce petit roman de 125 pages témoigne de cette période où l’argent est roi, où la corruption mine tous les rouages de la société, où l’Algérie était plongée dans la... [Lire la suite]
Posté par citoyenhmida à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]