Deux romans que mon aînée m’a conseillés ont occupé ces derniers jours mon temps libre de vieux retraité !

Les deux romans sont très différents, mais assez semblables, du moins dans leur complexité et dans l’es étonnants voyages où ils nous entraînent.

Le premier est l’oeuvre d’un écrivain chevronné, connu et reconnu, qui a côtoyé le succès mondial depuis des années : il s’agit de Umberto ECO.

Son roman LE CIMETIÈRE DE PRAGUE paru en 2010 et publié par LE LIVRE DE POCHE en 2012 nous invite comme le’écrit Marie-Françoise Lecière dans LE POINT à “une ballade étourdissante.

En effet, cette oeuvre de Umberto Eco est absolument étourdissante : avec son art consommmé de grand auteur, habiutué à manier les faits historisuques, ECO nous entraine dans ue véritable chavauchée fantastique à travers l’Europe du XIXème siècle.

Mais j’ai trouvé que cette qualité du roman est justement son principal défaut : je ne suis arrivé à suivre le narrateur dans ses tribulations. Trop de personnages, trop de faits, trop de situations plus rocambolesques les unes que les autres finissent par lasser et l’attention – au lieu d’être canalisée – se perd dans tous ces détails.

Peut-être que ce roman ,’est pas une lecteure d’été et qu’elle demande de l’attention et de la concentration. Je reprendrais peut-être ce roman dans quelques mois, installé dans mon bureau, avec un carnet de notes et un stylo.

En tous cas, certaines pages me sont restée gravées dans mémoire et rrisquent de choquer les lecteurs, notamment certaines concernant les juifs. Si l’auteur n’en était pas Eco, que l’on ne peut accuser d’antisémite, ces pages auraient fait scandale.

Le livre dont je vais vous parler maintenant est le premier roman de Yaa GYASI, jeune américaine d’origine ghanéenne, qui elle aussi nous entraîne dans un voyage à travers le temps et l’histoire.

NO HOME paru en 2016 et publié une année après par LE LIVRE DE POCHE est une oeuvre bouleversante.

Yaa Gyasi nous conte, à travers la vie de deux demi-sœurs nées sur les cotes de l’Afrique noire du temps de la traite des noirs, l’histoire de l’esclavage et celles des esclaves, depuis le XVIIIème siècle jusqu’à nos jours.

Un roman dense, intense, qui vous prend aux tripes et ne vous lâche pas!

Roman historique, bien documenté sur tout ce qui a trait à la traite des esclaves, ne négligeant aucun responsable de cette terrible tragedie humaie.

Roman social, qui nous décrit la vie des africains dans le courant du XVIIIème mais aussi la vie des esclaves dans les plantations, les difficultés inimaginables qu’ont connues les noirs américains une fois l’esclavege aboli et même des dizaines d’années après !

Roman à lire pour se faire une idée exacte de ce que fut le calvaire des noirs et peut-être renforcer l’idée pas très flatteuse que nous avons des occidentaux en général et des américains en particlier!

BONNE LECTURE !