LES FEMMES DU PROPHÈTE” de Houria ABDELOUAHED, paru en mai 2016 chez les éditions SEUIL, bute d’emblée plusieurs questions que beaucoup de lecteurs marocains et musulmans se poseront certainement, avant même d’en entamer la lecture, lecture qui les interpellera à plusieurs égards au mur et à mesure qu’ils avanceront dans la découverte de cet ouvrage.

D’abord, les questions préalables que certains purraient se poser à propos de ce livre!

Houria ABDELOUAHED ést-elle légitime pour écrire un livre sur un sujet aussi délicat et sensible que les femmes du prophète?

Pourquoi ne le serait-elle pas?

Psychanalyste, traductrice notamment du poète ADONIS, maître de conférences dans une université parisienne, auteure d’un essai remarqué ( Figures du féminin en Islam (PUF, 2012) et de nombreux articles sur les questions du voile, de la langue et de la traduction, elle possède tous les atouts pour aborder ce sujet.

Que pourrait-elle dire de plus à ce sujet? Tout a été dit!

Non, justement, tout n’est jamais dit à propos d’un sujet concernant l’humain! Et en tant que femme, en temps de psychanalyste, en tant que spécialiste de la langue arabe, en tant qu’intellectuelle qui réfléchit et qui s’exprime librement, Houria ABDELOUAHED peut apporter un éclairage nouveau et personnel sur un sujet que nous croyons connaitre.

Ces deux éléments étant posés, que dire du contenu de l’ouvrage de Houria ABDELOUAHED?

L’auteure reste dans le respect du titre qu’elle a choisi pour son ouvrage : elle évoque non seulement les épouses du prophète Mohamed mais aussi ses concubines, celles qui ont traversé sa vieprivée d’une manière ou d’une autre et bien sûr, ses filles.

L’auteur utilise pour ce faire une technique narrative inédite : elle les raconte, mais elle les interpelle aussi, et surtout leur donne la parole.

Et c’est en cela que j’ai pensé au titre de ce billet : “un livre à ne pas mettre ente toutes les mains”. Beaucoup de lecteurs ne seraient pas prêts à accepter ce genre d’approche.

Mais Houria ABDELOUHED a pris cette liberté, c’est son choix, pour exprimer ce qu’elle pense de la place de la femme dans l’islam et chez les musulmans.

Ouvrage d’abord apparemment facile et agréable, LES FEMMES DU PROPHÈTE pose en fait plus de questions qu’il n’en résout et cela apporte une certaine fraîcheur au débat qui secoue les sociétés musulmanes à propos de la femme en général.