Depuis bien longtemps, je n’ai pas pas mis un ligne un post d’ordre général, me contentant le plus souvent juste d’ consigner les lectures qui m’ont marqué.

Et pourtant, les sujet ne manque pas! Aussi bien en ce qui concerne le Maroc que l’étranger!

Mais tout cela a un petit goût d’inachevé qui me rend plutôt sceptique et même pourquoi le cacher un petit peu pessimiste!

Commençons le Maroc!

Je suis pris d’un certain vertige face aux discours royaux, qui semblent se répéter et qui reviennent comme des vagues se fracasser sur une réalité concrète qui n’a pa l’air de vouloir changer! Ainsi malgré quelques fulgurances, les propos royaux me semblent d’une évidence qui me fait froid dans le dos!

Le chef de l’état fustige les administrations, les partis, l’école, les ministères, les élus locaux et nationaux, le laisser-aller, et j’en passe…Pour ni les uns ni les autres ne semblent s’en émouvoir, sinon par leurs applaudissements et leur totale approbation des remarques du souverain!

Les partis politiques, jadis fleuron de vie politique de ce pays, foyer de la citoyenneté et du patriotisme, vivier des grandes personnalités, partent à vau-l’eau ! Du plus vieux ancien au plus récent, les partis politiques ne sont plus qu’un ramassis d’opportunistes, de profiteurs, d’arrivistes ! Aucun n’y échappe, ni ceux que certains se complaisent à qualifier de “partis administratifs” que ceux qui se prenaient ou se prennent encore pour des formations de gauche, d’extrême gauche ou même de porteur de projet révolutionnaire! Même le PJD – parti le plus enbigadé, le plus encadré, le plus discipliné – connait des problèmes internes, des conflits de personnes et des clivages d’égo!

Le gouvernement est discret dans son inaction ou dans son action : je ne sais comment qualifier ce que réalise Monsieur Saad Dine Othmani. En tout cas, il voit ses ministres partir, parfois très importants comme celui de l’économie et des finances, dans le cadre de la reddition des comptes, et d’autres plutôt “décoratifs”, disparaître tout simplement comme la secrétaire d’état chargée – avec plusieurs autres responsables – des problèmes de l’Eau.

De temps en temps, la Cour des Comptes publie un rapport accablant de mille maux tels ou tels secteurs : et cela ne semble gêner personne, ni Monsieur Jettou qui continue à dénoncer tout ce qui lui semble ne pas aller dans ce pays ni les responsables et les secteurs pointés du doigt accusateurs de ses collaborateurs.

OUPS…J’allais oublié le fameux boycott!

A la suite d’un appel lancé par quelques “spécialistes de l’informatique, tous des hommes” ( cette précision qu’ils ont tenu à mettre dans leur première vidéo nous donne une idée sur le degré de maturité de ces gars) un boycott est lancé contre trois produits : l’eau minérale SIDI ALI, le lait CENTRALE et les hydrocarbures AFRIQUIA? Pourquoi ces produits et pas d’autres, pour pas Sidi ali et pas Ain Atlas et Oulmes qui appartiennent au même groupe, pourquoi le lait et pas les produits dérivés bien plus rentables pour Centrale, pourquoi Afriquia et pas les autres distributeurs beaucoupplus chers?

Boycott politique? Personnel? Manipulation? Tentative de déstabilisation de l’économie nationale? Beaucoup de marocain/es ont suivi, d’autres pas …Résultat après plusieurs sermaines : le Maroc est envahie d’eaux minérales étrangères notamment espagnoles ou d’origine espagnole mais appartenant à des arabes duGolfe , le lait n’est pas moins cher et Afriquia reste le distributeur le moins cher et les prix des hydrocarbures varient selon un système totalement opaque!

Devant cet état de fait, les marocains et les marocains semblent bien zen ….Ils ont été parait-il plus de 500.000 à passer des vacances en Espagne, je ne sais combien à aller en Turquie ou en Egypte, sans parler de ceux qui ont entrepris le pèlerinage à la Mecque…Je ne parle pas de ceux qui se bousculaient sur les routes du Nord ou dans les moussems, ou à Agadir, ou dans les villes de montagne comme Ifrane ou Imouzer! Je n’oublie pas pas ceux qui pour rien au monde ne rateraient l’occasion de l’Aid Kébir pour égorger un, deux ou trois moutons dans la même famille.

Mais, en même temps, à travers le pays, çà viole à tout va, çà vole à tour de bras, çà agresse, cà corrompt, çà tente de traverser le Détroit fuyant le pays comme si nous vivions dans le plus infernal des enfers.

Honnêtement, je n’y comprends plus rien …

A l’étranger, ils ne sont pas mieux lotis !

La France a connu un été politiquent compliqué à cause de l’affaire BENALLA ! Ce petit monsieur méritait-il de mettre la République sens dessus-dessous, au point qu’il soit devenu une affaire d’état! Seuls ceux qui ont entretenu la mayonnaise durant des semaines peuvent nous répondre et en répodre au peuple français!

Benalla a fait capoter la révision constitutionnelle qui prévoyait, entre autres, la réduction du nombre de parlementaires et de sénateurs : ceci peut éventuellement expliquer cela et la politique politicienne n’en sort pas grandie!

D’autres affaires plus graves – de moeurs, de corruption, de trafic d’influence, etc… – n’ont pas eu le retentissement qu’a connu le cas Benalla? On peut se poser la question de savoir pourquoi ?

Aux USA, le président-homme d’affaires continuent à twitter comme un adolescent et à mettre le monde en danger par des décisions intempestives contre les pays qui ne lui conviennent pas, augmentant les droits de douanes pour celui-ci, menaçant celui-là, renforçant et élargissant le blocus contre l’Iran, suspendant l’aide aux Palestiniens, signant des traités par ici qu’il renie par là.

La Saoudie pour sa part semble trouver un malin plaisir à bombarder le Yémen pour des raisons qui ne sempblent de la plus grande clarté ! Il ne se passe pas une semaine sans que une école, un hôpital, un bus, soient la cible de misiles saoudiens! Cela dure depuis un bon moment et cela ne semble pas devoir bientôt s’arrêter.

L’Italie s’entête dans sa politique anti-migratoire qui s’inscrit dans la pure tradition de l’extrême-droite européenne! D’ailleurs, la Hongrie – populiste et nationaliste – soutient la ligne suivie par le gouvernement Conte et de son ministre de l’Intérieur le sulfureux Matteo Salvini. Conséquence : les migrants subsahariens continuent soit d’affluer en Europe soit de mourir par embarcations entières au milieu de la Mare Nostrum.

Pour finir, comment ne pas se souvenir des déclarations du pape François, ce pontife qui avait soulevé tellement d’espoirs lors de son élection : pour le chef de l’église catholique, les enfants pourraient avoir des penchants homosexuels et cela nécessiterait un suivi psychologique! Que ne ferait l’église pour étouffer les scandales de pédophilie qui sapent cette institution depuis des années! Les catholiques auraient espéré plus de courage de la part de leur pape : mais le corporatisme religieux a joué et a gagné malheureusement!

Voilà donc en vrac quelques informations qui auraient pu faire l’objet de billets sur ce blog, de réflexions, de coups de gueule mais j’ai peut-être perdu l’habitude d’écrire …

Il faudrait que je me secoue un peu et je revienne à mes vieilles habitudes de réagir à tout ; après tout, ce blog avait pour vocation première de réunir les chroniques d’un citoyen lambda qui observe et commente ce qui se passe autour de lui!