Vous trouvez un livre au titre prometteur, quoique un peu ronflant…
L’auteur est un intellectuel de votre pays, reconnu par tous, même par le pouvoir.
L’éditeur n’est pas très connu.
Et pour finir, la quatrième de couverture vous promet que ce livre va vous permettre de tout savoir sur un des plus graves problèmes du moment.

Vous prenez donc “AUX ORIGINES DU MARASME ARABE” de Hassan AOURID, paru en 2017 chez les éditions TUSNA.

Vous espérez que l’auteur – professeur de sciences politiques à la Faculté des Sciences juridiques – Agdal – Rabat – va, comme promis dans la présentation du livre par l’éditeur, savamment “décortiquer dans ce travail les cause profondes du marasme arabe”.

En consultant la table des matières, vous découvrez que l’ouvrage en question est en fait la compilation de résumés d’articles signés par des spécialistes français des questions arabes : notamment Jean-Pierre FILUIGilles KEPPELL, Eric ROULEAU, ou encore Selaoua LUSTE BOULBINA, chercheuse en questions post-coloniales et décolonisation des savoirs, ou des textes signés par les penseurs reconnus du monde musulman tels Najib AZZOURI ou Abdal-Rahman KAWAKIBI. Vous aurez droit même à un poème de Nizar QABANI.

Le professeur Hassan AOURID s’est contenté de rédiger de quelques pages d’introduction et de présentation des différents textes, sans parvenir à créer une oeuvre construite et argumentée et surtout personnelle.

Le mérite lui revient certes d’avoir réuni, en plus de ces textes quelques annexes – en version anglaise ce qui en limite l’accès aux novices – mais Monsieur le Professeur Hassan AOURID aurait dû avoir l’élégance intellectuelle de pas signer de son nom ce travail mais de préciser qu’il s’agit “de textes réunis et présentés par lui”.