Honte à vous, messieurs de la FIFA….

Vous n’aviez pas à tant magouiller pour sortir l’Iran et le Maroc des phases de poule de votre foutue Coupe du Monde de la FIFA.

Ni l’un ni l’autre ne pouvait prétendre faire carrière dans cette compétition où l’argent est roi et où la publicité fait loi.

Honte à vous, messieurs de la FIFA…

Avoir recours à un arbitre aussi minable que celui que vous avez désigné pour officier lors de ce Maroc-Espagne d’anthologie n’est pas un acte honorable mais un acte de piraterie sportive : bien sûr son CV est intéressant mais cela reste un CV et ce monsieur reste un homme, avec ses qualités et ses défauts, ses tentations aussi et ses ambitions personnelles.

Jamais un arbitre “honnête” n’aurait commis autant de fautes d’arbitrage, d’appréciation, de jugement sur LA MÊME ¨PHASE DE JEU /

1/ un ballon espagnol sorti du champ et non signalé et qui donne lieu à un centre

2/ un corner marocain consécutif à ce centre sifflé à droite des buts et tiré sans état d’âme par les espagnols du coté gauche.

3/ un but marqué par les espagnols en position d’hors jeu signalé par le juge de touche
refusé puis accepté par l’arbitre.

Honte à vous, messieurs de la FIFA parce vous avez organisé un hold-up sportif comme on en a rarement vu.

En effet, dans les minutes où se déroulait cet étrange petit jeu à Kaliningrad, aux confins de la calotte glacière, une scène tout aussi étrange se déroulait à des centaines de kilomètres de là dans la ville de Sarankz (république de Mordovie) lors du match Portugal-Iran!

1/ le portugais Cedric fait une faute de main dans sa surface de réparation et après vérification un penalty est accordé à l’Iran : Ansarifard le transforme et permet ainsi à l’Espagne d’être premier de groupe trouble et troublant.

Même le quotidien espagnol EL PAIS n’a pas hésité à titré : “Le VAR et les trois minutes qui ontn tout changé pour l’Espagne”!

Honte à vous, messieurs de la FIFA, d’avoir impliqué des arbitres peut-être honnêtes par ailleurs, mais maintenant soupçonnés de tous les maux de la terre footballistique!

Honte à vous, monsieur Infantino qui vouliez assainir la FIFA … Vous l’avez salie, plus encore qu’elle ne l’était !

L’Espagne est une nation de football, sans vous, messieurs de la FIFA tout comme le Portugal …Ni l’une ni l’autre n’avaient besoin de votre coup de main sale pour aller loin dans cette compétition ..

Mais le VAR mal utilisé, instrumentalisé même, a sali la réputation de ces deux nations. Sans compter le mal qu’il a fait aux marocains et aux iraniens!

#SMEONYOUFIFA ! HONTE A VOUS, GENS DE LA fifa !