Beaucoup de mes amis me reprochent d’être un anti-Benkitrane malintentionné et de proférer à son encontre des citriques infondées!

Je leur rappelle qu’en ce début de février 2018, Monsieur Abdelillah Benkirane n’est qu’un simple citoyen, comme vous et moi, sans aucun mandat politique, sans aucune charge publique, sans aucun rôle défini dans la vie politique de ce pays!

Si cet homme était raisonnable et responsable, il se serait retiré dignement de la vie politique après avoir vécu ce qu’il a vécu!

Mais Abdelillah Benkirane n’est ni raisonnable ni responsable et depuis quelques jours il multiplie ses sorties incendiaires contre des hommes politiques qui font partie du gouvernement dirigé par un PJDiste.

La lecture de la presse nous renseigne de façon détaillée à ce sujet, avec les conséquences politiques que cela risque d’entraîner et dont on a vécu les prémisses lors du récent conseil de gouvernement.

Et on vient d’apprendre que même les funérailles de feu Mohamed Ahmed BAHI n’ont pas permis de canaliser la colère et la rage de l’ex S.G. du P.J.D; et ex- chef de gouvernement.

Au lieu de se recueillir en ces instants de douleur et de souvenirs, Abelillah Benkirane s’est permis d’interpeller vertement le journaliste Usepiste Younes Moujahid à propos d’un article que ce dernier a écrit sur les divagations proférées lors du Congrès de la Jeunesse du PJD.

Ce n’était ni le moment ni l’endroit d’une telle prise de bec, incongrue, inacceptable et totalement déplacée!

Mais la rage de Benkirane est trop forte! Son désir de vengeance est trop intense ! Son aigreur n’a pas de limites !

Je ne sais pas si mes amis trouvent que ce comportement est digne : j’en serais chagriné!

Mais je dois reconnaître que Abdelillah BENKIRANE a su se créer une légende et que beaucoup de nos compatriotes y croient!

Dommage, mille fois dommage, surtout que cette légende est fondée sur un vague flou politique mâtiné d’un flou religieux encore plus flou, qui la rend à la fois plus lourde de sens mais aussi plus lourde de conséquence!

Espérons que l’esprit du regretté et sage feu Abdellah BAHA vienne roder dans les nimbes fumeuses du cerveau de Abdelillah BENKIRANE pour le ramener à la raison!

Il y a va de stabilité du pays et de la tranquillité de nos concitoyens!

Allah yahdik, Ya Si Abelillah !

(NB : ce billet a été posté hier sur ma page FB et sur un certain ombre de groupes FB