Il est des sujets où il est très délicat de prendre position face des personnes qui sur le même sujet prennent des postures! Il en va ainsi sur le problèmes de ceux que l’on qualifie depuis quelques jours de “réfugies“, qui étaient il y a quelques semaines des “migrants” après avoir été désignés pendant des années de “clandestins“!

En effet, il faut applaudir l’action des autorités allemandes, il faut encourager la France à aller dans le même sens, il faut exiger des britaniques plus de compréhension !

Sans se poser de question! Sans surtout pas essayer de comprendre ce qui arrive et ce qui aest arrivé auparavant!

Sinon vous passerez pour un moins que rien, un facho, un raciste, bref il faut suivre le flux !!!

Non, je ne suis pas le flux et je me pose des questions !

Popurquoi a-t-il fallu qu’une photo prise dans des circonstances pas très claires, sur une plage turque et publiée à la une de tous les médias européens pour bouleverser la conscience des occidentaux! J’allais écrire pour redistribuer les cartes en fait!

Qu’est-ce qui a changé après la publication de cette photo par rapport à ce qui existait avant sa diffusion?

En quelques heures ou au plus en quelques jours, le nombre de candidats à l’entrée en Europe occidentale, notamment en Allemagne a été multiplié pat 100, 50…..Ou seulement par 10 ou a-t-il doublé?

Techniquement, c’est impossible : les personnes que l’on a soudain découvertes agglutinées aux frontières orientales de l’Allemagne ne sont pas le fruit d’une génération spontanée! Elles ne sont pas arrivées là, pile au lendemain du drame qui a coûté la vie au petit kurde syrien Aylan!

D’ailleurs comme par hasard, on nous apprend que depuis le début de l’année 2015 pratiquement 500.000 personnes ont trouvé refuge dans le pays d’Angela Merckel ! Pourquoi a-t-il fallu attendre le mois de septembre pour en parler ?

Tout cela n’est pas bien clair, pas bien net ! Ni trop convaincant !

L’Europe a laissé la Syrie s’enliser peu àpeu dans une guerre civile inéluctable, elle l’a abandonnée aux milices les plus extrémistes, elle l’a en quelque sorte livrée à DAECH !

Et maintenant, comme par une inspiration divine, cette même Europe découvre que les syriens fuient la guerre et les exactions et qu’ils ont besoin d’être recueillis!

Pour la galerie, on parle aussi de réfugiés irakiens, afghans et même érythréens ! L’Érythrée qui connait certes des difficultés, mais surement pas la guerre!

Entre temps, on a complètement oublié le problème des “clandestins-migrants-réfugiés” subsahariens qui mettent leur vie en danger, caque jour, sur des embarcations de fortune à partir dee la Lbye!

Incapable de régler ce problème, l’Europe s’est inventé un nouveau problème mais où les états et les peuples européens, ceux de l’ouest de préférence, jouent le beau rôle!

Hou hou les méchants serbes ! Hou Hou les méchants hongrois !

Vive les allemands et vive les français !

Entre temps, on ne parle plus des centaines de “clandestins-migrants-réfugiés qui végètent depuis des mois à Calais et dans le nord de la France en attendant un hypothétique et dangereux passage vers l’El Dorado britannique!

David Cameron, toujours pragmatique jusqu’au cinysme, parle d’aller choisir ses “réfugiés” sur place !

Et vive les anglais !

Les espagnols ne sont pas en reste en matière de “grabndeur d’âme et d’hospitalité : ils acceptent de recevoir leur qutoa de “refugiés alors qu’ils ont érigé des frontières en fils barbelé de plusieurs mètres de haut et hérissées de lames en acier tranchantes comme des rasoirs, autour de Sebta et Mellilia, des villes occupées par le royaume ibérique en territoire marocain, avec pour seule mission de stopper l’afflux des “clandestins-migrants-refugiés” subsahariens!

Et, olé et viva Espana !

Les occidentaux sont en train de nous fourguer une nouvelle salade : je sais pas exactement laquelle mais comme ils ne font rien gratuitement, il faut attendre la facture !