………SUITE

Hier, j’ai eu un contact réel, direct et personnel avec la campagne électorale 2015!

J’ai découvert, dans mon quartier et de manière toute à fait fortuite, un local qui sert de “permanence électorale” au Parti de l’Istiqlal.

Je me suis arrêté pour lire les affiches et autres prospectus et flayers collés sur les larges vitres de ce local ! Rien de nouveau, en fait : le même scénario toujours, les photos d’une jeune dame, parlementaire parai-il qui est la tête de liste du P.I. suivie des membres de sa liste.

Avec derrière, sur une double page, le programme électoral ! Là non plus, rien de bien nouveau, les mêmes phrases creuses et redondantes sous le slogan : “امنحوا تقتكم و صوتكم للتغيير الحقيقي”

Et c’est là, qu’un jeune homme, fort sympathique au demeurant, se présente à nous – j’étais avec Citoyenne Himette – comme étant un militant de l’Istiqlal et nous invité à entrer dans le local. Un beau local bien aménagé pour recevoir du monde, avec des sièges confortables, des tables avec prospectus et flayers.

Honnêtement, cette rencontre avec cet étudiant doctorant en mathématique, fils du peuple ( ولد الشعب ) comme il le prétend et comme il en a vraiment l’air m’a un peu réconcilié avec la politique telle que je la conçois!

Faire de la politique ne consiste pas à s’installer devant son PC, à ouvrir un compte Face Book ou un compte Twetter et balancer des photos ou quelques mots sur la toile à destination de quelques dizaines de prétendus “amis” ou “followers” !

La politique c’est exactement ce qu’a fait ce jeune homme avec nous : il a nous abordés, nous a parlé, a essayé de défendre sa tête de liste, de montrer ce qu’elle voulait faire, avec un certain talent et surtout une conviction assez surprenante!

Je l’ai taquiné sur Hamid Chabat et ses saillies et il a su esquiver la discussion à ce sujet ! On sent déjà la graine d’un futur homme politique.

En lui rappelant que notre circonscription n’a jamais été à majorité istiqlalienne, il m’a dit que, justement, il était temps que cela change et au fond, il n’a pas tort, même si le changement a peu de chance de venir de son parti!

Il nous a invités à revenir quand sa tête de liste sera présente : elle répondrait, parait-il, à toutes nos questions.

Quand nous avons abordé le problème des élections régionales et de la torpeur de la campagne à ce sujet, il a tenté de sauver la mise en nous expliquant que cela commencera dans les jours qui viennent ! Soit !

Bref, ce jeune homme, placé pratiquement en queue de liste donc sans aucune chance d’être élu, m’a épaté par son énergie et surtout par la sincérité de ses propos !

Si ce jeune était tête de liste, je crois que j’aurais voté pour lui sans état d’âme, tout istiqlalien qu’il est!

…….A SUIVRE.